Camp canadien à Saint-Cloud (1915-1919) par Amélie, élève de 3e

par Jean-Michel Guilhaumon

Pendant la Guerre de 14-18, Saint-Cloud accueille plusieurs hôpitaux pour soigner les blessés. Un hôpital canadien-français sur le champ de courses témoigne de la solidarité des médecins, infirmiers et infirmières canadiens francophones qui ont répondu à "l’Appel" pour soigner les soldats français...Une phrase résume leur démarche : "Nous aimons l’Angleterre, notre patrie et la France notre mère"
Sur proposition du gouvernement canadien, un hôpital s’installe à l’automne 1915, sur une partie du champ de courses de Saint-Cloud. En mars 1916, les premiers blessés français arrivent du front en provenance de Verdun ; le 15 avril 1916, l’hôpital canadien de Saint-Cloud est inauguré par le Président de la République française, Monsieur Raymond Poincaré.

Les blessures de guerre sont multiples mais les amputations, les blessures du visage et les blessés par gaz sont de plus en plus nombreux


A la fin de la guerre , le camp canadien soigne également des malades de la grippe espagnole qui va faire de nombreuses victimes.
En février 1919, l’hôpital cesse ses fonctions mais la ville de Saint-Cloud décide de donner le nom de la rue du Camp canadien à la rue qui longe l’hippodrome en souvenir de l’implication des Canadiens auprès des soldats français.